Le hashtag, une trace éphémère sur des murs virtuels.

Dans la partie digitale de notre monde, les idées dans le vent et les sujets dans l’air du temps se retrouvent associées à des « mots clefs » précédé d’une dièse, histoire de les mettre en avant. Les mouvements d’opinions, les scandales et révélations, le futile, le pratique, le quotidien et le banal se retrouvent ainsi affublés de cette altération, permettant à des programmes informatique de les trouver, les classer et les compulser plus facilement.

Ce paysage digital est alimenté sans discontinuité par un flux de messages et des hashtags associés.
Les hashtags #Catalunia, #Madrid, #Puidgemont, #Rajoy… composent actuellement des flots de messages d’invective et de révolte, animant avec passion nos écrans.
Ce paysage est mondial et ce raz de marrée d’information est continu, de quoi à donner le tournis si l’on y réfléchis.

Toute cette agitation n’étant visible qu’au travers de nos dispositifs numériques, son influence sur notre réalité reste limité à notre utilisation de ceux-ci.
Ainsi, une fois déconnecté ou loin des écrans cette excitation numérique nous deviens invisible.

« Être dans le vent, c’est avoir le destin des feuilles mortes » disait Jean Guitton.
Les hashtags passent de mode. Nos préoccupations et nos sujets de discussions évoluent… Et certains mots dièse finissent par disparaitre.

Tous ceci est à l’image du sapin de noël, qui ne vit dans nos foyers que pour une durée limité.
Il débute pourtant de façon flamboyante, puis commence à sécher, perd ses aiguilles et sa superbe, pour terminer à la poubelle ou en compost.

Il n’est pas de période plus propice pour parler de l’inexorable marche du temps que celle de nos fêtes de fin d’année.

Que se passe t’il quand des mots dièse choisis, se retrouvent avoir une existence/une manifestation, dans notre réalité?

Le dispositif présenté concomitamment à Perpignan et à Gérone permet de faire clignoter des guirlandes lumineuses de couleurs différentes en fonction de l’apparition sur le réseau twitter de hashtags ayant un rapport avec l’indépendance de la Catalogne (unionistes ou indépendantistes).
Décoré de ces guirlandes, le sapin (présenté à Perpignan) et la couronne (présentée à Gérone) se retrouvent à manifester de leur présence.

Alexandre Sune,
Tazasproject.

15 décembre 2017